Rock Altitude
 16.08.2019, 08:30

Les riffs des Eels pour contrer le froid du Locle

chargement
Les Eels sont passés de rock sauvage à chansons douces jeudi soir au Rock Altitude.

Coup de coeur Jeudi soir, Mark Oliver Everett et sa clique se sont fait tour à tour bluesmen rocailleux et rockstars suaves pour séduire le public du Rock Altitude Festival.

Quatre gars débarquent sur la scène, lunettes noires, fringues quelconques, et envoient un rock bourru dès les premières secondes. Aucun nom de groupe en vue, ces quinquagénaires pourraient être n’importe qui. Sauf qu’ils sont les Eels, groupe californien qui comptabilise plus de vingt ans de tournée et une douzaine d’albums. Et leurs concerts ont la même saveur que leurs galettes: on y retrouve ce savant melting-pot de rock’n’roll sauvage, de blues gras qui prend aux tripes, de ritournelles mélodramatiques teintées de sarcasmes. On ne peut être que d’accord quand le frontman Mark Oliver Everett lance vers la fin du show: «Vous venez d’assister à un concert complètement ‘badass’!»

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Coup de cœurLe Locle: Meshuggah, des fous sur la scène du Rock Altitude FestivalLe Locle: Meshuggah, des fous sur la scène du Rock Altitude Festival

PeopleLe Locle: une actrice d’«Orange Is the New Black» au Rock AltitudeLe Locle: une actrice d’«Orange Is the New Black» au Rock Altitude

MusiqueRock Altitude Festival au Locle: un Chaux-de-Fonnier à la rescousse de Sophie HungerRock Altitude Festival au Locle: un Chaux-de-Fonnier à la rescousse de Sophie Hunger

Top