Eclairage
 11.11.2019, 17:00

Eclairage: «We are the champions»

chargement
Un concert de Queen avec une photo de Freddy Mercury, son chanteur, décédé en 1991.

Sport Des universitaires nous éclairent sur des sujets d’actualité, de société ou de recherche. Aujourd’hui, André Kuhn, professeur de droit à l’Université de Neuchâtel, évoque l’esprit sportif et une célèbre chanson du groupe rock Queen.

«We are the champions; No time for losers; Cause we are the champions of the world», dit la chanson de l’un de mes groupes de musique favoris dans l’un de leurs multiples tubes datant de 1977.

Depuis sa sortie sur support vinyle, on entend fréquemment – aujourd’hui encore d’ailleurs – ces paroles au terme d’une compétition sportive, lors de la remise de la coupe à l’équipe gagnante… Oui, «nous sommes les champions; pas de temps pour les perdants; car nous sommes les champions du monde»…

Mais les organisateurs de manifestations sportives qui passent ce morceau de musique depuis des décennies, les sportifs qui jubilent encore et toujours à l’écoute de ces paroles, ou encore le défunt parolier et en même temps ex-chanteur du groupe qui les vociférait ont-ils même tenté d’en comprendre le sens profond? A n’en point douter nenni… Personne en effet ne s’est à ma connaissance élevé pour dénoncer ces inepties, qui plus est contraires à l’esprit même du sport.

Le respect est justement l’un des fondements de l’activité sportive.

Inepties en effet car totalement illogiques. Si seul le vainqueur avait sa place dans une compétition sportive, il ne pourrait pas être le vainqueur, puisqu’il n’aurait pu vaincre personne. Pour être le premier, le meilleur, le plus grand, une chose est absolument indispensable: un deuxième, un moins bon, un plus petit.

Celui qui gagne ne peut donc gagner que parce qu’un autre participe à la même compétition sans l’emporter. C’est ainsi que le vainqueur est redevable à tous ceux qu’il a vaincus et sans lesquels il ne serait rien… C’est ce que l’on appelle le respect, et cela vaut autant pour le gagnant envers le perdant que dans l’autre sens.

Contraire à l’esprit même du sport en effet, parce que le respect est justement l’un des fondements de l’activité sportive. Sans respect pour les autres concurrents, chacun pourrait sans l’ombre d’une hésitation tricher pour mieux gagner.

Les paroles de la Queen des chansons sportives vont ainsi à l’encontre du King des principes en matière de sport: l’important est de participer et non de gagner! Comment donc le sport peut-il s’accommoder d’une chanson aussi antisportive? De grâce, passons-nous de ces inepties à l’avenir et écoutons d’autres titres de ce groupe mythique!


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ForumPoint de vue d’André Kuhn: «Juges étrangers, suicide helvétique»Point de vue d’André Kuhn: «Juges étrangers, suicide helvétique»

ForumPoint de vue d'André Kuhn: "Via Sicura: mieux vaut guérir que prévenir"Point de vue d'André Kuhn: "Via Sicura: mieux vaut guérir que prévenir"

ForumPoint de vue d'André Kuhn: "Romands carrés et Alémaniques décontractés"Point de vue d'André Kuhn: "Romands carrés et Alémaniques décontractés"

Top