21.08.2019, 11:36

Conflits d'intérêts des parlementaires: le conseil des Etats veut les brider

chargement
Une nouvelle loi sur le Parlement pourrait réduire l'influence des lobbys sur nos élus (illustration).

démocratie Nos parlementaires prennent-ils vraiment leurs décisions en toute indépendance. Pour lever le doute, une commission du conseil des Etats veut limiter les conflits d'intérêts.

Un parlementaire fédéral ne devrait pas pouvoir accepter un mandat rémunéré pour une organisation touchée par un projet législatif sur lequel il planche en commission. La commission des institutions du Conseil des Etats soutient par 7 voix contre 2 une initiative parlementaire visant à garantir l'indépendance du législateur.

Il s'agit d'éviter que le travail des commissions soit dominé de façon extrême par certains intérêts, justifie mercredi la commission dans un communiqué. Si le Bureau constate un conflit entre l'élu et le domaine de compétence d'une commission dans laquelle il siège, le parlementaire devrait renoncer au mandat ou à son siège dans la commission. Toutes les activités ne seraient toutefois pas concernées.

Des exceptions

Le texte déposé par le conseiller aux Etats Beat Rieder (PDC/VS) exclut les mandats exercés dans le cadre de l'activité professionnelle principale du parlementaire, ceux qu'il exerçait depuis plus d'un an avant de siéger dans la commission et ceux qui lui rapportent moins de 5000 francs par an.

Si son homologue du National donne son aval, la commission des Etats pourra élaborer une modification idoine de la loi sur le Parlement.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TransparenceLobbyistes au Parlement: le National ne veut pas plus de transparenceLobbyistes au Parlement: le National ne veut pas plus de transparence

Revue de presseRevue de presse: propos polémiques de Cassis, lobbyistes au parlement et discussions WhatsApp illégales au menu de la presse dominicaleRevue de presse: propos polémiques de Cassis, lobbyistes au parlement et discussions WhatsApp illégales au menu de la presse dominicale

La revue de presse de ce dimanche

Les principaux titres de la presse dominicale reviennent sur les propos polémiques du conseiller fédéral Ignazio Cassis...

  03.06.2018 09:13

ScandaleUE: l'ex-président de la Commission est soupçonné d'avoir fait du lobbying pour Goldman SachsUE: l'ex-président de la Commission est soupçonné d'avoir fait du lobbying pour Goldman Sachs

Top