13.11.2019, 19:41

Pour TransN, «L’avenir, c’est le tram jusqu’à la Maladière»

Premium
chargement
Une nouvelle rame du Littorail, désormais prête à prendre en charge des voyageurs, devant le hangar de l'Evole, à Neuchâtel.

Transports publics Les nouvelles rames du Littorail ont été présentées ce mercredi 13 novembre. Pour les responsables, ces trams «dernière génération» restent néanmoins «du matériel de transition», TransN et le canton souhaitant prolonger la ligne vers l’est de la ville.

Au moment de présenter officiellement les nouveaux trams du Littorail, Robert Cramer, président du conseil d’administration de TransN, n’y va pas par quatre chemins. «L’avenir, c’est le tram jusqu’à la Maladière.» Lui et Laurent Favre, conseiller d’Etat en charge des transports, ont martelé leur volonté de prolonger l’actuelle ligne Boudry-Place Pury vers la Maladière. Les navettes acquises en Appenzell,...

À lire aussi...

PatrimoineUn dimanche d’adieu aux vieux trams du LittorailUn dimanche d’adieu aux vieux trams du Littorail

MobilitéLe Littorail roulera encore un moment après ses adieux entre Neuchâtel et BoudryLe Littorail roulera encore un moment après ses adieux entre Neuchâtel et Boudry

HistoireLe Musée du tram va-t-il conserver une rame actuelle du Littorail?Le Musée du tram va-t-il conserver une rame actuelle du Littorail?

TransportsLa première nouvelle rame du Littorail est arrivée à NeuchâtelLa première nouvelle rame du Littorail est arrivée à Neuchâtel

TransportsCe que prévoit le nouvel horaire de TransN pour 2020Ce que prévoit le nouvel horaire de TransN pour 2020

Top