11.09.2019, 05:30

Coup de vieux sur la colline de Rochefort

Premium
chargement
Le doctorant Bastien Jakob et l'archéologue Christian de Reynier dans les ruines du château de Rochefort.

Archéologie Des traces romaines, des céramiques de l’âge du bronze et une hache néolithique: les fouilles de l’été au château de Rochefort ont fait apparaître de très vieux objets.

Une hache néolithique, des tessons de poteries de l’âge du bronze final ou encore du mortier très vraisemblablement romain: l’histoire de l’éperon rocheux où a été construit le château de Rochefort a pris un coup de vieux durant cet été. Des fouilles y ont été menées pour la deuxième année par l’Office du patrimoine et de l’archéologie de Neuchâtel...

À lire aussi...

PatrimoineLe château de Rochefort ressort de terreLe château de Rochefort ressort de terre

SoutienUne subvention accordée au Château de RochefortUne subvention accordée au Château de Rochefort

Top