10.08.2016, 19:00

La saga neuchâteloise des gens du voyage a des racines historiques

chargement
Les gens du voyage quand ils étaient au Pré-Raguel. Photo: Christian Galley

Gens du voyage La quarantaine de caravanes des Roms stationnées à Bevaix n'ont toujours pas quitté le canton, malgré la demande de la Police neuchâteloise. C'est le dernier épisode en date d'une saga estivale qui s'inscrit dans un contexte suisse très fermé aux gens du voyage.

Pour l'historien zurichois Thomas Huonker, la Suisse fait figure d'exception en Europe, elle est le seul pays à considérer la pratique du nomadisme comme quelque chose d'anormal. Selon lui, elle a aussi été la seule à réussir à interdire l'accès du pays aux Roms jusque dans les années 70. 

Pour le chercheur, le manque d'aires de transit mises à disposition en Suisse est donc aussi le reflet de l'histoire. 

Une histoire de violence: les gens du voyage ont subi les pires traitements en Suisse entre le 15e et le 19e siècle. 

Récits et interview dans nos éditions payantes de ce jeudi, avec quelques anecdotes neuchâteloises. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Gens du voyageLes gens du voyage ont abandonné le Pré-Raguel à la suite du décès de leur patriarcheLes gens du voyage ont abandonné le Pré-Raguel à la suite du décès de leur patriarche

Top