19.07.2019, 11:43

Huit bonnes lectures pour découvrir la Suisse autrement

chargement
A Tête-de-Ran avec "Le guide des randos gourmandes".

En balade Sur les sommets ou sous terre, pour les familles ou les épicuriens, «ArcInfo» vous propose une sélection de lectures pour découvrir la Suisse autrement cet été. Suivez le guide!

Six pieds sous terre: s’aérer autrement

L’auteur de ce guide de la «Romandie souterraine - Une mine de découverte», Bernard Pichon, en connaît un rayon sur les voyages. Globetrotteur chevronné, il a délaissé la lumière du jour et la chaleur du soleil pour la fraîcheur et le calme régénérant des sous-sols et souterrains de la Romandie. Soit plus de 30 manières de découvrir nos régions sous un autre angle!

  • Pour qui? Les intrépides, les romantiques, les enfants, les curieux... En clair, tout le monde peut y trouver son compte.
  • Le coup de cœur. Parmi les différents thèmes abordés, on a une préférence pour celui des «Grottes de glace», qui nous emmène de Thyon à Zermatt, en passant par les grottes du glacier du Rhône.
  • Le +. En période de canicule, on se régale avec les bons plans fraîcheur de ce guide!

Bernard Pichon, «Romandie souterraine - une mine de découvertes», Ed. Favre, 2018, 173 p.

En altitude: cabanes alpines pour familles

C’est une magnifique invitation au voyage et à l’aventure que nous propose Heidi Schwaiger avec ce livre. Sur mandat du très respectable Club alpin suisse (CAS), l’auteure a arpenté les chemins de montagne avec son mari et ses trois filles. Le résultat de ses expériences tient en 41 excursions alpines particulièrement conçues pour plaire aux enfants, expliquées dans le détail. Montées et descentes distinctes pour éviter la monotonie, difficultés modérées et «le plus grand nombre d’expériences fascinantes le long du chemin ainsi qu’à l’intérieur et aux alentours de la cabane», explique l’auteure dans sa préface. Animaux, passages d’escalade, ruisseaux ou lacs sont donc au rendez-vous. L’ouvrage contient également, en introduction, de précieux conseils pour randonner en famille. Une belle réussite.

  • Pour qui? Les familles, bien sûr. Certains itinéraires sont vraiment faciles, d’autres sont plutôt destinés à des enfants plus grands ou qui ont un minimum d’habitude de la montagne.
  • Le coup de cœur. On opte pour la cabane qui porte le doux nom de Wildstrubelhütte. Une cabane à l’ancienne, et l’une des plus «alpines» du guide, avec une altitude de 2791 mètres. De Sierre, on y accède facilement grâce à deux téléphériques successifs. Reste 1h15 de marche au bord du glacier, dans un paysage parfois lunaire.
  • Le +. La carte topographique détaillée pour chaque itinéraire, qui détaille toutes les curiosités (blocs à escalader, ruisseau...) susceptibles d’intéresser les enfants sur l’itinéraire.

Heidi Schwaiger, «En famille vers les cabanes du CAS», édité par le Club alpin suisse, 2019, 256 pages    

Manger ou marcher, pas besoin de choisir!

Quand on vous parle truite au bleu fondante, meringue et crème de gruyère à tomber, poêlée de spaetzli à damner les Suisses allemands, comment résister aux 50 randos gourmandes de ce nouveau guide? Et même pas mauvaise conscience, ici, les kilomètres s’avalent avec le même plaisir que les calories. Humbles buvettes, tables étoilées, apéros chics et champêtres, il y en a pour tout le monde avec ces balades digestives ou sportives, au fil de la Romandie (quatre itinéraires dans le canton de Neuchâtel et six dans le Jura/Jura bernois).

  • Pour qui? Les amoureux du terroir sous toutes ses formes.
  • Le coup de cœur. Un gâteau à la crème divin à déguster à la buvette d’alpage La Casba, au-dessus de Sainte-Croix, après une bonne grimpée au col des Etroits.
  • Le +. Infos détaillées, bons plans gourmands, avec en bonus «Le conseil du chef», des recettes traditionnelles, des adresses de spécialités régionales.  

«Le guide des randos gourmandes» (1ère édition), Loisirs.ch, 2019, 208 pages avec cartes topographiques, dénivelés, etc.    

Randos en famille

Même lorsque leurs enfants étaient tout bébés, Melinda et Robert Schoutens les ont toujours emmenés en balade. Dans ce guide, ils partagent des années d’expérience à travers 52 itinéraires variés, dans toute la Suisse.

  • Pour qui? Pour les familles, quelle que soit leur habitude (ou non) de la marche.
  • Le coup de cœur. On opte pour la balade d’une journée entre Amsoldingen et Thoune. Le chemin surplombe le lac et l’itinéraire comprend une place de pique-nique, une plage et même un château.
  • Le +. Le graphisme soigné, sympa et original, qui donne vraiment envie.

Melinda et Robert Schoutens, «Rando kids Suisse», éditions Helvetiq, 2019, 272 pages. 

Pour se ressourcer

Patricia Brambilla raconte le petit caillou ramené dans une poche comme le plus précieux des talismans. Elle part sur les traces des contrebandiers de Haute-Savoie, se glisse dans la peau d’un pèlerin en partance pour Saint-Jacques-de-Compostelle, se fait herboriste dans le val d’Herens, tend son micro à un pêcheur jurassien qui remet le poisson à l’eau... Fruit de dix ans de randonnées publiées dans «Migros Magazine», ce livre vibre de lieux magiques et de belles rencontres. Ving-huit itinéraires pour marcher autrement. Un bémol: dommage que le canton de Neuchâtel ait été oublié.

  • Pour qui? Pour les esprits curieux, promeneurs du dimanche ou mollets aguerris, qu’importe!
  • Le coup de cœur. Le Chemin de la sorcière au lac noir avec le Kaiseregg pour décor. Encore mieux que le Mordor de Tolkien.
  • Le +. Une approche de la nature et de l’humain qui fait du bien: «Marcher, c’est ouvrir une fenêtre à l’intérieur de soi».

«Balades sensationnelles», Patricia Brambilla (textes), Laurent de Senarclens (photos), éd. Favre, juin 2019, 192 pages

Rural: sur la piste des ressources locales

Pâturages, bisses, vignobles en terrasse, le berceau du Gruyère... «Fruits mûrs et blés dorés», concocté par Patrimoine suisse, propose 23 randonnées qui révèlent la beauté et la diversité des paysages ruraux traditionnels. Des sites qui racontent comment les habitants ont utilisé l’espace et les ressources locales pour assurer leur subsistance pendant des générations.

  • Pour qui? Les curieux avides de découvrir des paysages contrastés.
  • Le coup de cœur. La randonnée «Elevage dans le Simmental» (3h45) nous entraîne dans le sillage d’une vache mythique. Décor de carte postale avec pâturages plantureux et fermes joliment décorées qui témoignent de l’élevage lucratif des bovins simmental. En chemin, on peut visiter l’Agensteinhaus, bâtisse somptueuse du 18e devenue musée.
  • Le +. On glisse la feuille de route du parcours dans sa poche, inutile de trimballer tout le recueil.

«Fruits murs et blés dorés», Patrimoine suisse, coffret avec un cahier et 23 feuilles de route détachables.     

De lacs en rivières au fil de l’eau

C’est LE bon plan fraîcheur par excellence: 50 balades de charme au fil de l’eau. De quoi se la couler douce quand le soleil devient insistant. Des gorges du Trient (VS) à la Tour des trois rivières (FR), des gorges de la Poëta Raisse (NE) à la Venoge (VD), le guide nous promène à travers toute la Romandie, en montagne comme en plaine. Les parcours sont plus ou moins longs avec des dénivelés variables. Bref, ils sont accessibles au plus grand nombre.

  • Pour qui? Tout le monde, ou presque. Certains parcours sont praticables en chaise roulante ou avec une poussette.
  • Le coup de cœur. Une virée au lac Bleu (Val d’Hérens), niché dans la verdure des mélèzes. Eaux translucides, paturages parsemés de chalets rustiques, paysage exquis, what else?
  • Le +. La richesse des infos: carte, dénivelé, degré de difficulté, l’âge à partir duquel un enfant peut pratiquer le parcours, un code QR à scanner pour afficher la carte détaillée, durée, etc.

«Le guide des randos au fil de l’eau» édité par Loisirs.ch, 2018, 208 pages.    

Le plateau suisse à pied en un roman

Seul roman des huit ouvrages proposés ici, «Novembre» est un fabuleux récit de voyage à la première personne qui vous plonge sur les sentiers du Seeland. L’auteur, Jean Prod’hom, a découpé son ouvrage d’après son itinéraire, en douze étapes. Un parcours existentiel de dix jours, sac au dos, au départ du Riau sur les chemins de la Sarraz, d’Yverdon, Portalban, Ins, Bargen... Direction «les terres du Nord que les hommes ont trop souvent désertées, là où le présent bégaie, l’avenir hésite et le passé s’attarde». Le lecteur marche avec avidité dans les pas de son guide, que son départ à la retraite couplé à la maladie grave de l’un de ses amis a poussé sur les routes, à la recherche de sérénité.

  • Pour qui? Celles et ceux qui aiment découvrir la Suisse à travers les mots et les yeux des autres. Contée par Jean Prod’hom, elle est une terre d’histoire, d’agriculture, de barrages, de vertes prairies, de films oubliés, d’auberges sur le bord du chemin, et d’une nature qui déploie ses merveilles au fil des pas du marcheur. La lecture de «Novembre» donne envie de se jeter sur les routes du Seeland, sur les traces de Jean Prod’hom.
  • Le passage. «Les îles sont des refuges et des rampes de lancement; on y est tourné vers le large, on ne s’y enterre pas. Nous avons tous un irrépressible besoin d’île et d’une embarcation pour nous en évader.»
  • Le +. Jean Prod’hom a glissé dans son livre quelques images de son périple sur les routes du Plateau suisse. Autant de petits cailloux semés çà et là, qui donnent un contexte visuel bienvenu.

Jean Prod’hom, «Novembre», Ed. d’autre part, 2018, 320 p.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TerroirBalade gourmande du vignoble neuchâtelois: "C'est vrai qu'il est bon, ce pinard!"Balade gourmande du vignoble neuchâtelois: "C'est vrai qu'il est bon, ce pinard!"

BaladeBalade fraîcheur dans les gorges de l’AreuseBalade fraîcheur dans les gorges de l’Areuse

FauneDes balades découvertes nocturnes dans la Grande CariçaieDes balades découvertes nocturnes dans la Grande Cariçaie

Top